ON PARLE DE NOUS

Présentation d'un panel de médias qui s'intéressent à nous, à nos actions sur le terrain ... Bonne lecture et bon visonnage !

FRANCE 2 - Journal de 13h

Notre Association PEPS-SOS Policiers en détresse au journal de 13h de FRANCE 2 - 31 juin 2020

M6 INFO

le "19h45" de M6 Info en date du 20 juin 2020 - le reportage met en avant les actions de notre Association PEPS-SOS Policiers en détresse

RADIO SENSATIONS

Sur la chaine Youtube de Radio Sensations, une interview du journaliste Jessy WUYLENS sur notre association PEPS-SOS Policiers en détresse

RMC-STORY

Pour ce sixième numéro de «Dans quelle France on vit», Anne Nivat a recueilli la parole de certains fonctionnaires qui ont accepté de parler à visage découvert : une brigade spécialisée de sécurité très dynamique oeuvrant dans des quartiers de reconquête républicaine - QRR - de Toulon/La Sayne-sur-Mer, mais aussi, à Orléans, le témoignage de Vanessa (Administratrice de l'association PEPS-SOS), veuve de policier, dont le mari s'est suicidé avec son arme de service.

BFM-TV

Avec : Yohan, président de l'association "SOS policiers en détresse" et Christophe, vice-président "SOS policiers en détresse". - Chaque matin, Jean-Jacques Bourdin reçoit un invité au cœur de l’actualité. Hommes et femmes de la classe politique et économique répondent aux questions sans détour du journaliste.

Le Monde

Mobilisation contre les suicides dans la police pour « briser la honte et le silence » Alarmé par la hausse spectaculaire des suicides depuis janvier, le ministère de l’intérieur a mis en place une cellule de soutien et d’écoute. Publié le 19 juillet 2019

LE FIGARO

Suicide des forces de l’ordre:
Ces policiers qui viennent en aide à leurs pairs
TÉMOIGNAGE - Près de 5000 policiers ont rejoint la page Facebook SOS policiers en détresse, association qui lutte contre les suicides dans la police.

FRANCE INFO

Ecoutez le reportage réalisé par FRANCE INFO :
"Grâce à eux je suis encore là" : l’association SOS policiers en détresse se mobilise
pour lutter contre la vague de suicides qui touche la profession

LE PARISIEN

Le PARISIEN nous accorde une page complète

LE MONDE

Le journal LE MONDE évoque nos actions

HUFFINGTONPOST

Face au suicide dans la police, comment l'entraide
s'organise ...

Nos Actions

- L’Anas et PEP’S/Sos policiers en détresse sont fiers de vous annoncer qu’ils se sont unis pour entreprendre des actions concrètes pour vous !

Notre devise : Si vous n'êtes pas en train d'améliorer la vie de quelqu'un d'autre, alors, vous perdez votre temps !

Objectif 1.
Se faire connaître et reconnaître auprès de notre institution, et communiquer sur les objectifs, dont sont strictement exclus les conflits et incriminations. L’association demande à être intégrée en tant que partenaire actif dans le dispositif d’aide et de soutien aux policiers en difficulté. Il est indispensable d’être entendu lors d’une alerte transmise suite à un signalement via le groupe de parole.
La même connaissance et reconnaissance doit être obtenue par les professionnels des services sociaux dédiés aux policiers , toujours dans l’objectif de complémentarité, dans les deux sens de communication, tout en respectant les obligations professionnelles de discrétion. Enfin, les chefs de service doivent en connaître l’existence et utiliser cet atout supplémentaire dans la lutte contre le mal-être des policiers. Les services d’investigations saisis d’une disparition inquiétante de collègue en situation de crise doivent pouvoir prendre en compte l’aide que constitue le maillage national de 4500 membres du groupe de parole, notamment sur le terrain, tout en gardant l’exclusivité du pilotage des investigations.

Objectif 2.
OBTENIR UNE FORMATION DE BASE pour les membres du bureau, administrateurs et modérateurs, dans l’écoute, le soutien et la gestion de la crise suicidaire. Obtenir également l’aval d’une formation plus spécialisée dans le coaching pour les volontaires.

Objectif 3.
PARTICIPER à la formation initiale ou continue des effectifs de police, par des interventions en écoles, quel que soit le corps ou le grade des agents concernés, le but étant d’attirer l’attention sur le volet humain du management et sur l’absolue nécessité de porter attention à son entourage professionnel.